Bonne santé Dror !

210€ de 5.200€ collectés

Nous ne pouvons pas parler de Tsahal sans parler de notre ami Dror Bakal. Anciennement capitaine dans les services de renseignements, il était responsable des relations avec Tsahal au sein de l’association Beth Chelomo.

Souvenez-vous, nous vous annoncions, il y a neuf ans, sa maladie dans un courrier spécial. Vous aviez alors été très nombreux à être sensible à sa détresse financière, il avait aussi reçu des dizaines de courriers, tous plus émouvants les uns que les autres.

C’était lui qui œuvrait, pour donner au bon moment et à la bonne personne une paire de Téfilines qu’il faisait écrire par les meilleurs scribes et aux meilleurs prix ;

C’était lui qui distribuait aux soldats les plus nécessiteux des bons d’achat pour Pessah ;

C’était lui qui organisait les fêtes de ‘Hanouka pour 20 000 soldats, avec distribution et allumage de ‘Hanoukiot et de beignets tout chaud ;

C’était lui qui organisait les Michtés de Pourim (repas de fête) suivis de spectacles pour des milliers de soldats ;

C’était lui qui conduisait la Soucca ambulante de Beth Chelomo à travers les bases les plus éloignées de Judée-Samarie, pour permettre aux soldats de faire nos belles Mitzvot de Souccot.

Son but était de donner du bonheur à ceux qui donnent leur temps et parfois leur vie pour Israël.

Dror fut atteint d’une très grave maladie, en six mois il dut subir deux opérations, et 7 en 9 ans. Il vit aujourd’hui avec un seul rein, une partie du foie, une partie de l’estomac. Pendant sa première opération, le chirurgien a touché un nerf de sa colonne vertébrale et une vertèbre est sortie de sa place. Maintenant il a appris qu’il est atteint de la maladie dans 3 endroits différents du corps. Il a la maladie de Crohn dans l’estomac et dans l’intestin et se tord de douleur à chaque fois qu’il mange quelque chose. La nuit il est sous appareil respiratoire du fait d’une bronchite chronique…

Etant trop faible pour être opéré à nouveau, il s’en remet à nos prières : Dror Kadouri ben Salima Ruth, nous citons régulièrement son nom dans nos Kollelim et à notre Midracha. Refouah Chelema et Briout Eytana ainsi que pour tout le peuple d’Israël.

Il ne peux toujours pas travailler, étant handicapé à 100%. Il vit avec les 2000 shekels (510 €) que lui donne le Bitoua’h Leoumi et la moitié part pour les médicaments.

Arrière petit-fils du Ben Ich ‘Haï de Bagdad, Dror est divorcé, et a quatre enfants. Kfir, le parachutiste, s’est libéré de l’armée, et il travaille maintenant dans un restaurant en tant que coursier. Ses filles Sapir et Sahar se sont mariées et D.ieu merci elles sont enceintes. Chirel la “petite” dernière vit toujours à Londres avec sa maman. Elle est venue en Israël au mois d’août dernier rendre visite à son papa et à sa grand-mère qui est parti de ce monde quelques mois plus tard.

Vous l’avez compris, nous faisons à nouveau appel à votre générosité, en cette veille de Chavouot. L’aider, c’est lui donner un peu de joie et la force de passer la fête du don de la Torah dans la plénitude. Il a besoin d’urgence de nouvelle lunettes, sa télévision ne fonctionne plus et il laisse trainer des soins dentaires depuis 4 ou 5 ans. Même sa voiture est en panne et fait appel à chaque fois à des volontaires pour l’emmener à l’hôpital.

Dror, Sapir, Kfir, Sahar et Chirel vous souhaitent une bonne fête de Chavouot !

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 36,00€