Se retrouver face à soi-même pour trouver son conjoint

C’était devenu une tradition. Tous les ans à Tou BeAv, la fête des amoureux, Beth Chelomo envoyait les jeunes filles de Kol Hannah, du Merkaz Télem, en pèlerinage à Ouman pour les renforcer spirituellement, afin de les aider à trouver un mari. Mais voilà, depuis le 24 février, la guerre sévit en Ukraine, et Ouman, où est enterré Rabbi Nahman de Breslev, n’est plus accessible.

Se retrouver face à soi-même pour trouver son conjoint2022-07-14T20:14:51+02:00
Aller en haut