Se retrouver face à soi-même pour trouver son conjoint

C’était devenu une tradition. Tous les ans à Tou BeAv, la fête des amoureux, Beth Chelomo envoyait les jeunes filles de Kol Hannah, du Merkaz Télem, en pèlerinage à Ouman pour les renforcer spirituellement, afin de les aider à trouver un mari.…

1.086€ of 13.000€
3 Donations

Se retrouver face à soi-même pour trouver son conjoint

1.086€ de 13.000€ collectés

C’était devenu une tradition. Tous les ans à Tou BeAv, la fête des amoureux, Beth Chelomo envoyait les jeunes filles de Kol Hannah, du Merkaz Télem, en pèlerinage à Ouman pour les renforcer spirituellement, afin de les aider à trouver un mari. Mais voilà, depuis le 24 février, la guerre sévit en Ukraine, et Ouman, où est enterré Rabbi Nahman de Breslev, n’est plus accessible.

Nous avons donc décidé d’organiser une excursion de trois jours dans le Néguev, à vivre sous une tente et proche de la nature.

En fait c’est une suite logique à leur voyage à Ouman. La Hassidouth Breslev enseigne qu’il faut s’isoler dans la nature pour parler et se rapprocher de D.ieu, puis déverser tout ce qui pèse sur le cœur.

Pour la plupart, elles ont été chassées de la maison parentale car elles n’étaient pas conformes à l’éthique de la famille.

Le Merkaz Télem et Beth Chelomo leur donnent une seconde chance et les outils pour réintégrer la société et fonder leur propre foyer.

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 260,00€

Participez à la Mitsva d’Hakhnassat Kalah

Grâce à D.ieu et à vos dons nous avons pu financer la construction de l'école pour les jeunes filles du Merkaz Telem. Elles sont maintenant entrées dans les nouveaux locaux et déjà Beth Chelomo pense à leur avenir plus lointain. Il faut…

744€ of 12.000€
7 Donations

Participez à la Mitsva d’Hakhnassat Kalah

744€ de 12.000€ collectés

Grâce à D.ieu et à vos dons nous avons pu financer la construction de l’école pour les jeunes filles du Merkaz Telem.

Elles sont maintenant entrées dans les nouveaux locaux et déjà Beth Chelomo pense à leur avenir plus lointain. Il faut les aider à créer une famille.

Ainsi, nous vous invitons à accomplir la Mitsva d’Hakhnassat Kalah en finançant la location de la robe de Riki qui va, grâce à D.ieu, bientôt se marier.

Sachez que l’un des plus hauts niveaux de la Mitsva de la Tsédaka est d’aider une personne dans ­le besoin à financer son mariage, et par là aussi, à la réjouir.

Beth Chelomo participera au budget avec une enveloppe de 5000NIS/1300 € dans le panier de la mariée. Juste après la ‘Houpa, le moment le plus élevé de toute une vie, Riki vous fera une bénédiction pour qu’Hachem entende et exauce toutes vos prières.

Kol Sasson vékol Sim’ha, kol ‘Hatan vékol Kalah

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 32,00€

Chateau de sable

Un château de sable pas comme les autres

B"H et Bli Neder, nous organisons avec les jeunes que nous envoyons en vacances pendant cet été la construction d’un immense château de sable, mais pas n’importe quel château, un temple, le Beth Hamikdach !!!

1.578€ of 10.000€
4 Donations

Un château de sable pas comme les autres

1.578€ de 10.000€ collectés

Pour l’avoir, il faut le vouloir très fort.

Tout le monde prie pour que la Guéoula et le Machia’h arrivent, mais le veut-on vraiment ? Sait-on seulement de quoi il s’agit ? Comment cela va se passer ?

Avec cette publication, nous souhaitons faire appel à vous, cher donateur. D’une part, nous comptons sur votre étude. Allez sur le site Leava.fr et écoutez les cours du Rav Ron Chaya sur les sujets qui traitent du Machia’h.

D’autre part, nous comptons sur vos prières. Il faut prier très fort. N’hésitez pas, parlez au Maître du Monde comme s’Il était votre père avec bien sûr tout l’amour et la crainte que l’on a pour lui.

Mais surtout, chez Beth Chelomo, nous souhaitons passer à l’acte concrètement. En effet il n’y a rien de plus élevé que les actes pour faire descendre la lumière divine.

Ainsi, B »H et Bli Neder, nous organisons avec les jeunes que nous envoyons en vacances pendant cet été la construction d’un immense château de sable, mais pas n’importe quel château, un temple, le Beth Hamikdach !!!

En espérant que cet acte fort donne envie à Hachem d’avoir Sa résidence ici-bas, parmi nous. Alors étudiez sur la venue du Machia’h, priez intensément et vous aussi, faites un acte fort. Aidez-nous à financer les vacances de nos jeunes, ils en ont bien besoin.

Et nous aurons la joie de vous annoncer qu’il ne sera plus besoin de jeûner pour les 17 Tamouz et 9 Av, le Machia’h sera là ! En attendant bonnes vacances à vous aussi !

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 52,00€

L'école Ateret Chelomo du Rav Attali

L’école Ateret Chelomo, dirigée par le Rav Attali

“Chaque enfant a une histoire et je connais celle de chacun d’entre eux, ainsi que celle de leur famille. Le petit Chimon* arriva un jour avec ses parents désespérés, après déjà plusieurs tentatives de suicide. A 7 ans c’est rare. Son école…

1.166€ of 10.000€
9 Donations

L’école Ateret Chelomo, dirigée par le Rav Attali

1.166€ de 10.000€ collectés

“Chaque enfant a une histoire et je connais celle de chacun d’entre eux, ainsi que celle de leur famille.

Le petit Chimon* arriva un jour avec ses parents désespérés, après déjà plusieurs tentatives de suicide. A 7 ans c’est rare. Son école ne voulait plus prendre la responsabilité de le garder. Après vérification de son comportement auprès de ses anciens maitres: « il ment, il est violent, personne ne l’aime… », j’achetai une quinzaine d’esquimaux glacés, et présentai Chimon à sa nouvelle classe en offrant une glace à chaque élève. ‘Si vous aidez Chimon dans ses devoirs vous aurez une nouvelle glace. » Chimon se transforma du jour au lendemain.”

Le Rav Attali nous dévoila alors la recette de la réussite :  “Au début c’était une école d’enfants très particuliers. Nous récupérions les enfants à problèmes que les autres établissements ne voulaient plus. Jusqu’au jour où l’école d’à côté ferma. Les parents d’élèves nous confièrent alors leurs enfants du fait de notre réputation. Ainsi, d’une année à l’autre les effectifs doublèrent et la moyenne des notes en fit autant. Nous faisons en sorte que les meilleurs élèves aident leur camarades les moins bons et grâce aux efforts des uns et des autres, on obtient l’amour du prochain.”

Aujourd’hui, les classes sont composées de 30% de francophones. Il y a même un petit Guadeloupéen qui vous fait un grand sourire. “Nous avons des subventions de l’Éducation nationale seulement pour les heures du matin. À nous et aux parents de financer le reste de la journée. Une année scolaire coûte 360€ par enfant soit 90€ le trimestre ou 32€ par mois. Certaines familles avec 2 à 3 enfants dans l’école ne peuvent pas assumer les frais d’inscription.”

En sponsorisant un enfant de l’école du Rav Attali, vous préparez l’avenir de nos enfants et peut-être aussi des vôtres.

Pour sponsoriser une classe de 15 enfants : 5.400€

Le Rav Attali, directeur de l’école Ateret Chelomo, vous adresse ses meilleurs bénédictions ! L’association Beth Chelomo France qui œuvre pour l’éducation des enfants en Israël, recueillera vos dons et nous les transmettra.

Si vous souhaitez un reçu Cerfa (pour la France uniquement) merci de remplir la rubrique « Détails de facturation ».

*Prénom d’emprunt

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 52,00€

Le Kollel Beth Chelomo de Ramot à Jérusalem

Notre Kollel à Jérusalem a besoin d’être soutenu par vos dons

Voici déjà 10 ans que nous nous réunissons toutes les nuits de jeudi à vendredi de 1h à 5h30 du matin, quand les gens dorment encore, pour étudier la Torah dans la sainteté et la pureté Lechem Chamaïm. Nous agissons directement sur…

858€ of 10.000€
13 Donations

Notre Kollel à Jérusalem a besoin d’être soutenu par vos dons

858€ de 10.000€ collectés

Voici déjà 11 ans que nous nous réunissons toutes les nuits de jeudi à vendredi de 1h à 5h30 du matin, quand les gens dorment encore, pour étudier la Thora dans la sainteté et la pureté Lechem Chamaïm. Nous agissons directement sur les mondes supérieurs, de façon à décupler l’abondance et la Bérakha qui se déverse quotidiennement sur le monde. Nous sommes tous pères de familles nombreuses et le salaire de ces quelques heures d’étude est aussi pour nous un moyen de subsistance afin de payer nos courses pour le Chabbath.

Très certainement, celui qui participe financièrement à ce projet verra la félicité dans ce monde et aussi dans le monde futur. L’étude du Kollel peut être dédiée à l’élévation de l’âme de vos chers défunts, à votre mariage ou celui de vos enfants, à une bonne Parnassa, à votre santé ou à la réussite dans les études…

Que D.ieu fasse que toutes les bénédictions enfouies dans la Thora se réalisent pour nous et tout le Peuple d’Israël. Amen, et qu’ainsi soit-il!

L’association Beth Chelomo France qui œuvre pour diffuser la Thora en Israël et dans le monde, recueillera vos dons qui nous les transmettra.

Budget demandé : 50.000 € pour une année d’étude pour 50 Avre’him.

Si vous souhaitez un reçu Cerfa (pour la France uniquement) merci de remplir la rubrique « Commentaires ».

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 180,00€

Avec votre don redonnez de la vie à ces jeunes filles

La jeunesse est en danger. Elle descend dans la rue et fréquente des endroits malfamés. Des jeunes filles parfois de bonnes familles, tombent à des niveaux les plus bas. Drogue, alcool, mauvaises fréquentations… Désespérées, elles sont à la recherche d’une oreille attentive,…

12.774€ of 390.000€
15 Donations

Avec votre don redonnez de la vie à ces jeunes filles

12.774€ de 390.000€ collectés

La jeunesse est en danger. Elle descend dans la rue et fréquente des endroits malfamés. Des jeunes filles parfois de bonnes familles, tombent à des niveaux les plus bas. Drogue, alcool, mauvaises fréquentations… Désespérées, elles sont à la recherche d’une oreille attentive, d’un soutien moral.

Le Merkaz Telem, dirigé par le Rav Bnayahou Dvir, et Beth Chelomo, partenaires depuis déjà douze ans, apportent des réponses sociales, éducatives et thérapeutiques à ces jeunes filles considérées comme “à risque”.

Grâce au suivi personnel prodigué par des psychologues, des assistantes sociales et des monitrices, elles retrouvent une stabilité et un mode de vie saint dans le monde de la Thora. Des conseillères les orientent vers les formations les mieux adaptées, informaticiennes, esthéticiennes, graphistes… afin d’assurer leur réinsertion sociale. Les plus âgées sont aussi préparées à la vie familiale afin de fonder un foyer juif.

L’histoire émouvante de Sarah

Sarah vivait dans les arrêts de bus. Le Rav Dvir et Beth Chelomo l’ont recueillie et lui ont permis d’apprendre le métier de coiffeuse. Aujourd’hui elle est mariée, avec 2 enfants et travaille dans son propre salon de coiffure. Elle nous a confié : Mes enfants sont comme les vôtres car grâce à HaChem vous avez réalisé la continuité du Peuple juif.

Participez à cette immense Mitsva de leur construire un foyer

Dans ce cadre, le Merkaz Telem et Beth Chelomo, sommes très heureux de vous annoncer la construction d’un foyer pour 150 jeunes filles de 14 à 19 ans, avec des classes, un réfectoire, un club de détente et d’étude de Thora, une infirmerie, des chambres, etc. La mairie de Jérusalem a mis à notre disposition un ancien squat où tout est à refaire*. De très grands travaux seront nécessaires d’où l’appel aux dons de nos rabbins.

Avec votre don vous donnerez un projet de vie moral et matériel pour créer un foyer juif et donner la vie pour les générations futures qui seront les vôtres.

Recevez la bénédiction du Grand Rabbin d’Israël Yitshak Yossef et du Grand Rabbin Shlomo Amar

Les Grands Rabbins, Yitshak Yossef et Chlomo Amar donneront leur bénédiction à tous ceux qui participeront à cette immense Mitsva d’aider à la réalisation de cet important projet du Merkaz Telem et de Beth Chelomo. Ils vous souhaiteront beaucoup de bonheur, santé, Parnassa, une grande satisfaction de la part de vos enfants et petits-enfants, et la paix dans tous les foyers.

Budget pour la construction et le matériel, meubles et informatique : 390.000€. (Devis sur simple demande)

Si vous souhaitez un reçu Cerfa (pour la France uniquement) merci de remplir la rubrique « Détails de facturation ».

Pour tout don, notre partenaire Kountrass vous enverra gratuitement et sans engagement de votre part, un exemplaire de son magazine traitant de sujets d’actualité et avec un dossier sur la perte des repères de la jeunesse.

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 260,00€

Vous n’avez pas le temps d’étudier la Thora ? Achetez des heures d’étude

Achetez des heures d’étude, dans la Grande Yéchiva Beit El, qui est partenaire de Beth Chelomo depuis plus de 15 ans. Des milliers d’élèves et Avrekhim étudieront la Thora et la Kabbale en votre nom, et vous serez béni par leurs prières.

1.133€ of 25.500€
3 Donations

Vous n’avez pas le temps d’étudier la Thora ? Achetez des heures d’étude

1.133€ de 25.500€ collectés

Achetez des heures d’étude, dans la Grande Yéchiva Beit El, qui est partenaire de Beth Chelomo depuis plus de 15 ans. Des milliers d’élèves et Avrekhim étudieront la Thora et la Kabbale en votre nom, et vous serez béni par leurs prières. Cette Yéchiva, située à Bnei Brak, est dirigée par le Rav Chalom Perets, fils du regretté Tsadik Mékoubal, le Rav Nissim Perets Zatsal de mémoire bénie. Nous avons fêté sa 10ème Hilloula le 29 janvier.

Beth Chelomo a acheté pour vous 3000 heures d’étude, à vous de jouer !!!

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 68,00€

Offrez des Téfilines à nos soldats qui n’ont pas les moyens de s’en payer

Hier un soldat est venu me voir et m’a dit : “Il me faut des Téfilines, je suis prêt à signer comme quoi je les mettrai tous les jours. Avant, je n’étais pas religieux, maintenant je rejoins le Peuple juif, je vois…

336€ of 3.600€
4 Donations

Offrez des Téfilines à nos soldats qui n’ont pas les moyens de s’en payer

336€ de 3.600€ collectés

Voici l’équipe de Beth Chelomo partie pour une nouvelle aventure, vers une base de parachutistes dans le sud du pays. C’était il y à huit ans et demi. Un rendez-vous déjà repoussé du fait de l’opération “Colonne de nuée”, Tsahal étant alors sur ses gardes pour pénétrer dans Gaza. Le 20 décembre était aussi le jour de l’enter­rement de l’ancien Chef d’état-major de Tsahal Amnon Lipkin-Shahak. Étant lui même issu des parachutistes, la moitié des soldats de la base était allés lui rendre les derniers honneurs qu’il méritait.

Trois invités de marque accompagnent l’expédition : le Rav Ronnen Bakhar, Roch Kollel Beth Chelomo, qui a tenu à faire le déplacement afin d’encourager les heu­reux soldats à mettre les Téfilines de la meilleure manière et surtout tous les jours, et André Darmon qui, comme chacun le sait, est le Directeur et Rédacteur en chef d’Israël Magazine, notre partenaire presse. Nous avons aussi eu la joie de retrouver Dror Bakal, notre collaborateur de toujours qui a fait le gros effort d’être présent malgré sa convalescence.

Nous sommes accueillis dès notre arrivée par le Lieutenant Lior, le Rav de la base. Il nous conduit directement dans son bureau. En chemin nous croisons des patrouilles qui rentrent de leur marche et se rendent au réfectoire.

Un petit Hello à deux soldats anglophones qui posent avec grand plaisir pour la photo. Puis voici un groupe de fran­co­pho­nes, Salomon Chachoua leur offre 2 séries de livres de la Paracha Leket Eliahou.

”Il y a beaucoup de nouvelles recrues venues de France, nous dit le Lieu­tenant Lior. Ils sont très sympathiques et très sociables, ils s’intègrent très bien. Contrairement ce que l’on croit en géné­ral, l’armée est le meilleur endroit pour faire Téchouva, les jeunes sont déconnectés de la matière et ne demandent qu’à apprendre et à remplir ce manque par du spirituel. Hier nous avons eu une soirée ayant pour thème la famille juive, ça a commencé à 22h et duré jusqu’à trois heures du matin tellement il y avait de questions.”

Le Rav Lior se présente, il est de Kiryat Arba, près de Hébron, élève du Rav Dov Lior Chlita. “Ça fait deux mois que je suis ici. Je suis arrivé juste à temps pour intégrer 700 nouveaux arrivants qui font leurs classes (Tironout) et j’ai pu les recevoir un par un dans mon bureau pour leur souhaiter la bienvenue et les connaî­tre personnellement.

La moitié des 2000 soldats de cette base prie régulièrement dans la synago­gue. Il y a des cours une fois par semaine sur la Paracha. Nous faisons aussi des Chabbats pleins en rase campagne, dans les tentes. Tous sont présents à la prière du samedi matin, on sort et on lit la Thora. Toute la journée, des rabbins donnent des cours sur la foi et la Guévoura. Nous les préparons autant spirituellement que militairement au combat. Il faut entendre tous les soldats du bataillon accueillir le Chabbat en chantant tous en cœur “Lékha Dodi”, ça vous renforce dans votre Émouna.

Nous avons beaucoup de besoin. Il nous faudrait un Séfer Thora et un Érouv sur le terrain d’entraînement (clôture mar­quant un domaine privé afin de porter à l’intérieur). Pour ‘Hanouka il nous faudrait des ‘Hanoukiyoth et bougies, et des Souf­ganiyoth. L’armée c’est l’armée, et nous avons besoin de votre aide pour ce qui est en plus.

Beaucoup de soldates me confient qu’elles sont issues de familles ultra-orthodoxes, elles ont besoin de livres très particuliers.

Hier un soldat est venu me voir et m’a dit : “Il me faut des Téfilines, je suis prêt à signer comme quoi je les mettrai tous les jours. Avant, je n’étais pas religieux, maintenant je rejoins le Peuple juif, je vois que tous ont des Téfilines et pas moi, mes parents ne veulent rien entendre, nous habitons dans un kib­­­boutz. Je ne savais pas ce qu’était un religieux, ici je m’aperçois ce qu’est la valeur d’un juif.” J’ai besoin de savoir que j’aurai une paire de Téfilines à lui donner, je dois pouvoir compter sur vous. Cette année vous avez distribué 30 paires, c’est bien mais pas suffisant il m’en fau­drait encore 80 pour les 700 nouveaux venus, je sais que vous êtes des personnes de qua­lité et vous ferez de votre mieux, avec l’aide de D.ieu. Merci pour tout ce que vous faites pour nous.

Je fais souvent des visites dans les autres bases pour vérifier comment est la vie juive, comment se fait le Chabbat… Il arrive parfois que des soldats me demandent de changer de chambre car on y écoute la radio le Chabbat. Certains on même voulu se regrouper entre pratiquants. Quand les autres ont entendu cela ils ont dit, “Jamais nous n’accepterons ça. Nous arrêterons d’écouter la radio et n’allumerons plus les lumières. Vous êtes nos amis et toutes les chambres vont faire Chabbat pour que vous restiez.” L’amitié et la solidarité à l’armée sont très fortes.

La semaine dernière un soldat m’a dit, “Ma femme est enceinte et il y a 4 mois nous avons fait tous les deux Téchouva. J’ai vu ici ce qu’était l’éducation chez les religieux et nous avons décidé tous les deux que c’était ça que nous voulions pour notre enfant. Je voudrais tous les soirs vers minuit, prendre un cours de Thora avec vous pour me renforcer.” Ça a l’air invraisemblable mais ça arrive très souvent.”

André vient d’arriver, nous sortons accompagnés du photographe de la base qui lui, a reçu sa paire l’an dernier. Il est originaire des Etats-Unis et parle l’hébreu avec un fort accent. Nous voici dans la synagogue.

A l’entrée, un panneau nous annonce qu’elle a été créée en 2003, par la Fondation Minto d’Ottawa Canada, en l’honneur de Gilbert et Bess Greenberg. Qu’il est beau ton peuple, mon D.ieu !

Les 10 soldats sont déjà là et attendent avec impatience. Les précieuses sacoches contenant Talith, Téfilines, livre de prière et Kipa, sont vite déballées et rangées soigneusement sur une grande table. Aujour­d’hui nous ne fêterons pas l’évènement, pas de danses, pas de chants, c’est un jour de deuil pour les parachutistes. Mais la joie est tout de même présente. Les yeux grands ouverts, fixant le trésor, sont tout souriants.

Un par un, ils viennent recevoir leur sac. Salomon est le premier à tendre la sacoche en serrant la main, puis André, puis le Rav Ronnen, puis Dror. Le drapeau d’Israël est déployé, encadré de ceux des para­chutistes. L’ins­tant est solennel et l’é­mo­tion est grande.

Le Rav Ronnen prend la parole : “Nous sommes venu de loin pour vous dire que nous vous aimons mais surtout pour vous donner des Téfilines. Salomon, Dror et Aharon ont un cœur chaud. Ils veulent transmettre l’amour d’Israël, l’amour du Saint bénit soit-Il. Ce qui les motive, c’est votre sourire quand vous mettez pour la première fois les Téfilines. Mais pourquoi cette Mitsva est-elle la Mitsva positive la plus importante ? On doit porter les Téfilines du bras contre le cœur où se trouvent tous les désirs, toutes les envies, les plaisirs… Les Téfilines de la tête sont contre le cerveau où se trouve l’âme, toutes les décisions y sont prises. Ainsi on doit mettre ces précieux cubes noirs pour que tous les désirs, toutes les décisions soient sous le contrôle de D.ieu. A l’intérieur, il y a des parchemins sur lesquels est écrite la sortie d’Egypte. Les dix plaies n’ont été faites que pour renforcer les enfants d’Israël dans leur Émouna. On se lève donc tôt tous les jours et on fait la prière pour bien montrer que c’est D.ieu qui dirige notre vie, que se soit à la maison, à la base ou en rase campagne, Il est présent à nos côtés. Il faut bien apprendre à les mettre, c’est comme un émetteur-transmetteur radio, si vous n’êtes pas sur le bon canal vous ne captez rien. Ainsi les Téfilines améliorent notre connexion avec D.ieu. Nous espérons qu’ils vous aideront à vous renforcer et qu’ils apportent la Bérakha à tout le Peuple d’Israël ». Amen ve Amen

Après le Rav Ronnen Bakhar, c’est le Rav Dov Lior qui prend la parole. (Pour voir le début de l’article cliquez ici)

“Au temps de la Bible, les soldats juifs étaient tous des Tsadikim, c’est à dire qu’ils n’avaient jamais fait aucune faute, ainsi on était sûr qu’ils ne mouraient pas au combat.

Il est écrit dans la Guémara qu’ils ne parlaient même pas entre les Téfilines du bras et ceux de la tête. Qu’elle en est la raison, pourquoi est-ce si grave de parler entre la mise des Téfilines du bras et ceux de la tête ?

Le Maaral de Prague écrit que le bras c’est l’action, la force; et la tête c’est le cerveau, la réflexion, le spirituel. Les grands Tsadikim font toujours le lien entre la pensée et l’acte, quand ils disent quel­que chose, il ne font pas le contraire.

Nous sommes à cet instant dans un moment important. Nous pouvons voir le lien entre la main qui donne, qui nous aide et ce que nous devons faire, notre fonction dans l’armée. Les Téfilines sont la meilleure arme pour gagner la guerre, c’est le secret de la puissance du Peuple juif.

Je voudrais dire un grand merci à Dror Bakal et Salomon Chachoua de Beth Chelomo qui nous aident déjà depuis de longues années, c’est essentiel pour nous, ça nous permet de nous élever au dessus de nos ennemis et les dominer, et avec l’aide de D.ieu nous nous élèverons aussi dans la Thora.”

Et maintenant il est temps de passer à l’action. L’équipe Beth Chelomo encadre les dix soldats pour leur enseigner la mise du Talith et des Téfilines.

“Acher, tu as oublié de mettre la Kippa, il y en a une blanche dans le sac !” S’écrit Aharon. Puis viennent quelques explications sur les grands principes de la prière avec explication sur Sidour.

Comme nous vous le disions dans la première partie de l’article, (cliquez ici), ce jour était aussi le jour de l’enter­rement de l’ancien Chef d’état-major de Tsahal Amnon Lipkin-Shahak, ancien parachutiste. Notre cérémonie habituelle de Bar-Mitsva, avec collation et chants, n’a donc pas pu avoir lieu.

Rendez-vous quand même pour nous, au mess des officiers où un bon repas nous attend.

BéThéavone  et surtout bonne et douce année !

Aharon Nedjar

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 18,00€

Talmud Thora Beit El à Bnei Brak

Berou’him Habaïm ! Une vingtaine d’élèves nous accueillent avec un grand sourire à l'occasion de l'inauguration des nouvelles classes construites par Beth Chelomo. Le maître va nous montrer qui ils sont ces petits Tsadikim et déjà il met ses élèves (Kita Dalet)…

174€ of 4.000€
1 Donations

Talmud Thora Beit El à Bnei Brak

174€ de 4.000€ collectés

Berou’him Habaïm ! Une vingtaine d’élèves nous accueillent avec un grand sourire à l’occasion de l’inauguration des nouvelles classes construites par Beth Chelomo.

Le maître va nous montrer qui ils sont ces petits Tsadikim et déjà il met ses élèves (Kitha Dalet) à l’épreuve. Rien de plus qu’une Guémara dans Baba Métsia (page 32:) pour nous épater : Question : vous êtes sur le chemin et vous voyez deux hommes avec chacun un âne chargé qui s’écroule sous la charge, l’un est votre ami l’autre votre ennemi, lequel aidez-vous en premier ?

Tous les petits doigts se lèvent en même temps…
– Yossef Haïm !
– J’aide mon ennemi d’abord, Monsieur.
– Pourquoi ?

A nouveau les doigts se lèvent mais moins nombreux que la première fois…
– Moché !
– Kédé Lakouf èt Yitsro : Pour corriger ses Midoth (traits de caractère).
– C’est bien Moché, c’est toujours plus difficile d’aider sont ennemi et il faut faire un grand effort sur soi.

Nous entrons dans une autre classe (Kitha Guimel). Salomon Chachoua tient à leur poser la même question. Le maître, pas très à son aise, re-explique la question qui n’est visiblement pas de leur niveau
– Quel âne aider en premier ? Chimone !
– Celui de mon ennemi, Monsieur, car je veux qu’il devienne mon ami !

Bon le petit Chimone s’en est bien sorti et aussitôt le maître enchaîne sur un terrain qui leur est plus favorable. Il me tends un livre de 150 pages environ. Choisissez une Michna au hasard et lisez le premier mot… et tous les élèves de continuer en cœur (et par cœur). Un autre mot, et les revoici repartis de plus belle. Impressionnant !

Dans la Kitha Beth le décors est un peu différent, car un gros paquet de bombons est ouvert sur la table du maître. Les élèves sont testés sur le calcul. Ils sont imbattables et connaissent déjà toutes leurs tables de multiplication.

Bravo à tous !

Dans le bureau du directeur, l’inspecteur du ministère de l’Éducation, qui lui aussi reviens d’une tournée juste avant nous, nous salue avec un grand sourire, « ils sont bons n’est-ce pas, c’est l’une des meilleures écoles de la ville ».

Le Rav Nissim Peretz zatsal, qui nous a quitté il y a quelques années, doit être très fier de ses élèves de là où il est. C’est son fils le Rav Chalom Peretz Chlita qui l’a remplacé à la tête des institutions. Nous sommes venu le voir pour lui demander la contribution des enfants. «Voilà, nous souhaiterions que les jeunes prodiges lisent des Téhilim pour nos donateurs». La force des Téhilim lus pas les enfants n’a pas de pareil. Ils sont capables de changer tout décret en haut dans le ciel.

«D’accord, dit-il, les plus grands se partageront le livre de Tehilim tous les vendredi de 11h à 11h20».  Le Rav Chalom insiste sur la force des Psaumes lus par des enfants, «c’est plus fort que les Korbanoth. Ils sont proches des anges nous dit le Midrach (Tinokoth chel Beth Raban Chelo ‘Hathou). C’est une grande Ségoula pour réussir dans les affaires, avant un procès, la signature d’un contrat, un achat, une vente ou avant de prendre une grande décision…

Notre Yéchiva est surtout réputée pour ses kabbalistes. Nous irons faire un tour dans la synagogue où ils étudient. Je suis moi-même spécialisé dans les Pidion Néfech. Très peu de kabbalistes savent le faire. Je fais ça tous les jeudi après minuit. C’est ce qu’il y a de mieux pour libérer quelqu’un de l’emprise des forces du mal. C’est une sorte de rachat de l’âme, pour quelqu’un qui n’arrive pas à se marier, ou qui est très malade, ou qui n’a pas de Parnassa

C’est bon de le faire à l’arrivée de Roch Hachana, mais on peut le faire toute l’année. Il me faut le prénom de la personne et le prénom de sa maman. Je place sur la table 160 pièces en argent et j’invoque des noms divins tout en haut dans les sphères célestes (Sphiroth Netsa’h et Hod) pour faire remonter les Dinim (décrets) à leur source vers la Bina où ils étaient à l’origine bons et saints et pour chasser les ‘Hitsonim forces extérieures qui nous éloignent de la sainteté et nous font du mal…».

A bon entendeur, Chalom !

Vos dons iront aux classes du Talmud Thora de la Yéchiva Beit El à Bnei Brak, pour l’achat de fournitures.

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 26,00€

Faites un don pour la Midréchet Perla !

La Midréchet Perla, Séminaire pour jeunes filles, est un endroit très spécial, un endroit où il y a beaucoup d’amour, de gaîté et… d’étude de la Thora. Elles viennent ici pour se renforcer, étudier la Halakha et prier. Prier pour les amis…

440€ of 50.000€
2 Donations

Faites un don pour la Midréchet Perla !

440€ de 50.000€ collectés

La Midréchet Perla, Séminaire pour jeunes filles, est un endroit très spécial, un endroit où il y a beaucoup d’amour, de gaîté et… d’étude de la Thora.

Elles viennent ici pour se renforcer, étudier la Halakha et prier. Prier pour les amis de Beth Chelomo et pour le Peuple Juif. Dans notre Midracha il y a une ambiance très particulière. Les filles (15-18 ans) sont heureuses de venir et même emmènent avec elles leurs amies.

C’est le meilleur endroit au monde, elles se sentent mieux qu’à la maison. Les petites bourses qu’elles reçoivent, oh, pas grand chose, 120 shekels (26€) par mois, les rendent plus sérieuses, elles arrivent à l’heure, comme au travail, c’est une responsabilité, et chose nouvelle, elles font parti d’une communauté.

Grâce à Beth Chelomo, l’étude de la Thora les renforce spirituellement ce qui les amène, grâce de D.ieu, à ne plus faire de bêtises. Finis les pubs, finis la rue et les garçons ! Merci chers donateurs de Beth Chelomo pour votre aide, nous espérons qu’avec l’aide de D.ieu vous soyez, vous aussi fiers de vos filles et qu’elles réussissent à fonder un foyer juif avec beaucoup de joie, de bonheur et de réussite.

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de Péssa’h, avec de bonnes nouvelles pour tout Israël.

Hannah
Responsable de la Midréchet Perla

Montant personnalisé

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 1,00€

Tsror Ha’haïm, les secrets de la Paracha selon le Ari Zal et la ‘Hassidouth

Voici ce qu'a écrit Rabbi 'Haïm Vital Zatsal sur son maître le Ari Hakadoch dans l'introduction de son…

Tsror Ha’haïm, les secrets de la Paracha selon le Ari Zal et la ‘Hassidouth

Beth Chelomo a le plaisir de vous présenter le Rav Chlomo Seror et les Editions “Tsror Ha’haïm” sur la Paracha avec les commentaires du Ari Zal, notre maître Rabbi Its’hak Louria Achkénazi Zatsal.

Qui est le Rav Seror ? Le Rav Chlomo Seror a suivi un parcours en Yeshiva à Jérusalem, puis au Kollel de Halakha Ner Meïr du Rav Avraham Cohen, Av Beth-Din de la ville d’Ashkélon. Il est aujourd’hui l’élève du Rav Yaakov Yaniv Chlita, Roch Yéchivat Beth-El, à Roch HaAyin.

Participez vous aussi à la diffusion des enseignements du Ari Zal, en offrant ce livre à vos proches ou à votre communauté. Les commentaires sont écrits dans un langage accessible à tous.

Faites un don de 136 € par tome (650 pages/tome), à Beth Chelomo et nous serions heureux de vous faire découvrir Béréchit et/ou Chemot ou bien encore Bamidbar de Tsror Ha’haïm, que vous recevrez en cadeau.

Vous recevrez aussi un reçu fiscal CERFA qui vous permettra de déduire 66% du montant de votre don de vos impôts.

Les sommes recueillies seront redistribuées à nos Kollelim, aux écoles pour jeunes filles Telem du Rav Dvir ainsi qu’aux écoles du Rav Attali, pour les enfants en difficultés. En plus de votre étude dans ces magnifiques livres que vous recevrez à votre domicile, nos Avrékhim étudieront la Thora pour vous, et vous recevrez leurs bénédictions.

Les pages d’honneur Si vous souhaitez soutenir les Éditions Tsror Ha’haim, vous pouvez dédier le mérite des études réalisées en dédicaçant une page d’honneur pour l’élévation de l’âme, la santé de vos proches, le mariage de vos enfants, la réussite…
– La pleine page est à 1200 €
– La demi/page est à 650 €
– Le quart de page est à 380 €
– La mention d’un nom 100 €

Bonne étude !!!

1,00
Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 1,00€

Chavouoth, le don de la Thora

Tout le monde en parle, en cette période qui va du second jour de Pessa’h et jusqu’à Chavouoth nous comptons le Omer. Vous savez aussi que chaque semaine nous travaillons un trait de caractère différent (Mida).

480€ of 20.000€
2 Donations

Chavouoth, le don de la Thora

480€ de 20.000€ collectés

Tout le monde en parle, en cette période qui va du second jour de Pessa’h et jusqu’à Chavouoth nous comptons le Omer. Vous savez aussi que chaque semaine nous travaillons un trait de caractère différent (Mida). La 1ère semaine le ‘Hessed (la Bonté, la Géné­rosité), la 2nde Gvoura (la Rigueur) puis Tifferet (la Vérité ou la Splendeur), Netsa’h (l’Éternité), Hod (la Recon­naissance), Yessod (le Fonde­ment) et enfin Malkhout (la Royauté). Chaque jour, ces 7 attributs divins s’imbriquent et s’enchaînent entre eux. Le 1er jour le ‘Hessed dans le ‘Hessed, le 2nd la Gvoura dans le ‘Hessed et ainsi de suite. C’est ainsi que les Bnei Israel se bonifient chaque année afin de mieux recevoir la Thora le jour de Chavouoth.

Si vous n’avez pas pris le train à la case de départ vous pouvez le prendre en route en essayant de vous améliorer, mais vous pouvez aussi adopter la solution de facilité en laissant tout simplement la Thora vous transformer. Pour cela il faut l’étudier et l’appliquer. Alors commencez par faire la Tsédaka pour travailler sur le ‘Hessed. Pour tout don de 136 €, vous recevrez en cadeau le Tome Bamidbar des éditions Tsror Ha’haïm, pour étudier chaque semaine la Paracha avec les commentaires du Ari Zal et de la ‘Hassidouth. et pour tout don de 104€ vous recevrez en cadeau le Tome Béréchit ou Chemot selon votre choix.

Cet argent ira à nos deux Kollelim et à notre Midrasha.

Bon travail, bonne étude et bonne fête de Chavouoth !

 

 

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 136,00€

Chargement…

Tsror Ha’haïm, les secrets de la Paracha selon le Ari Zal et la ‘Hassidouth

Beth Chelomo a le plaisir de vous présenter le Rav Chlomo Seror et les Editions “Tsror Ha’haïm” sur la Paracha avec les commentaires du Ari Zal, notre maître Rabbi Its’hak Louria Achkénazi Zatsal. Qui est le Rav Seror ? Le Rav Chlomo Seror a suivi un parcours en Yeshiva à Jérusalem,...

Tsror Ha’haïm, les secrets de la Paracha selon le Ari Zal et la ‘Hassidouth

Beth Chelomo a le plaisir de vous présenter le Rav Chlomo Seror et les Editions “Tsror Ha’haïm” sur la Paracha avec les commentaires du Ari Zal, notre maître Rabbi Its’hak Louria Achkénazi Zatsal.

Qui est le Rav Seror ? Le Rav Chlomo Seror a suivi un parcours en Yeshiva à Jérusalem, puis au Kollel de Halakha Ner Meïr du Rav Avraham Cohen, Av Beth-Din de la ville d’Ashkélon. Il est aujourd’hui l’élève du Rav Yaakov Yaniv Chlita, Roch Yéchivat Beth-El, à Roch HaAyin.

Participez vous aussi à la diffusion des enseignements du Ari Zal, en offrant ce livre à vos proches ou à votre communauté. Les commentaires sont écrits dans un langage accessible à tous.

Faites un don à Beth Chelomo, et nous serions heureux de vous faire découvrir Béréchit et/ou Chémot ou bien encore Bamidbar pour un don de 136 € par tome (650 pages/tome environ).

Vous recevrez aussi un reçu fiscal CERFA qui vous permettra de déduire 66% du montant de votre don de vos impôts.

Les sommes recueillies seront redistribuées à nos Kollelim, aux écoles pour jeunes filles Telem du Rav Dvir ainsi qu’aux écoles du Rav Attali, pour les enfants en difficultés. En plus de votre étude dans ces magnifiques livres que vous recevrez à votre domicile, nos Avrékhim étudieront la Thora pour vous, et vous recevrez leurs bénédictions.

Les pages d’honneur Si vous souhaitez soutenir les Éditions Tsror Ha’haim, vous pouvez dédier le mérite des études réalisées en dédicaçant une page d’honneur pour l’élévation de l’âme, la santé de vos proches, le mariage de vos enfants, la réussite…
– La pleine page est à 1200 €
– La demi/page est à 650 €
– Le quart de page est à 380 €
– La mention d’un nom 100 €

Bonne étude !!!

1,00
Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 1,00€