Le soir du Séder, c’est une grande Mitzva de manger de la Matza pour se souvenir du pain azyme que nos ancêtres ont préparé avant de sortir d’Egypte.

Mais il est une autre grande Mitzva, celle de boire 4 coupes de vin symbolisant la rédemption du peuple d’Israël. Pourquoi le vin comme symbole de la dé­livrance, d’autant plus que nous sommes habitués à en boire à Pourim et même pendant les fêtes.

Nos sages n’auraient-ils pas pu trouver autre chose pour représenter la Guéoula ? Il faut dire que le vin est une boisson très importante qui passe un processus très particulier à partir d’un fruit très spécial. C’est pour cela qu’il a été choisi.

Les atouts du vin :

1/ D’abord la couleur rouge (la Mitzva est de boire du vin rouge le soir de Séder),

2/ Le raisin ou le moût de raisin (jus) subit une première fermentation (c’est comme s’il s’abîmait pour ensuite se bonifier et devenir un produit excellent),

3/ Le goût particulier du vin qui réchauffe le corps et l’âme en donnant une impression de liberté,

4/ Le vin provient du raisin, un fruit qui pousse sous forme de grappe, plusieurs petits fruits rassemblés et unis, à la différence des autres fruits qui sont uniques.

Ces quatre importantes caractéristi­ques du vin représentent la Guéoula des enfants d’Israël au sortir d’Egypte.

On peut les retrouver dans les quatre versets utilisés au moment de la sortie. (Paracha Vaéra) :

Otzethi

« Je vous sortirai de l'oppression égyptienne. » La couleur rouge représente le sang des Hébreux versé par les Egyptiens. Ils ont frappé les adultes et ont tué les bébés.

Yitzalthi

«  Je vous délivrerai de leur servitude. » Le peuple d’Israël est arrivé à un très haut niveau d’impureté et même de “pourriture” (comme le vin qui fermente). Nous nous sommes presque entièrement perdus en Egypte, jusqu’à ce que soudain, HaChem nous sauve.

Ga'althi

« Je vous sauverai avec un bras étendu. » Le goût de la rédemption réchauffe le cœur et l’âme.

Laka'hthi

« Je vous prendrai pour Moi comme peuple. » Comme les raisins qui grandissent sous forme de grappe les enfants d’Israël deviennent un peuple unique.

Quand nous boirons les quatre coupes la nuit de Pessa’h il est important de penser à toutes ces caractéristiques et que nous sentions toutes les étapes de la Guéoula à travers le vin et ainsi nous nous sentirons vraiment des hommes libres.

Aujourd’hui aussi nous sommes seuls et en Galouth, nous devons considérer tout ce qui nous arrive comme un long processus qui nous amènera à la venue du Machia’h.

La Midracha Perla de Beth Chelomo

Grâce à Dieu les jeunes filles de la Midracha (séminaire) Perla de Beth Chelomo étudient la Thora, se renforcent spirituellement et s’investissent énormément pour sortir de l’esclavage vers la liberté.

Surtout ne pas laisser les difficultés du quotidien les envahir. Elles regardent loin devant et savent que tout ce qu’elles ont passé n’est que le chemin de leur propre Guéoula.

Elles sont très heureuses d’avoir des amis comme vous - chers donateurs - et Beth Chelomo en tant qu’associés. Comme les grains de la grappe de raisin qui forment un ensemble, vous et elles formons une seule et grande équipe. Les filles étudient aussi pour vous car nous sommes tous une grande famille et un seul peuple.

Nous atteindrons ensemble la rédemption très rapidement, Amen !

‘Hag ‘Hérout saméa’h (Joyeuse fête de la liberté)

Rav Bnayahou Dvir Chlita
Directeur de la Midracha Perla